Trucs & Astuces, Applications

Les emballages écologiques: 5 astuces

26 oct. 2020 —
Imprimer
nachhaltigverpacken-1096x519px.jpg

Respect de l’environnement, développement durable, préservation des ressources – ce sont des thèmes auxquels notre société est de plus en plus confrontée. En matière d’emballage, la question est également de savoir dans quelle mesure les produits peuvent être emballés écologiquement. C’est pourquoi nous avons rassemblé ici 5 conseils pour vous aider à réussir vos emballages durables:

Respect de l’environnement, développement durable, préservation des ressources – ce sont des thèmes auxquels notre société est de plus en plus confrontée. En matière d’emballage, la question est également de savoir dans quelle mesure les produits peuvent être emballés écologiquement. C’est pourquoi nous avons rassemblé ici 5 conseils pour vous aider à réussir vos emballages durables:

1. Réduire le matériau d’emballage

luftpolsterkissen.jpg

Un emballage respectueux de l’environnement signifie qu’il faut utiliser uniquement la quantité de matériau d’emballage absolument nécessaire, selon la devise : « Autant que possible, autant que nécessaire » . Il est possible d’économiser du matériel sur le colis d’expédition, par exemple en utilisant des emballages sur mesure.
Les boîtes standard peuvent être adaptées à la marchandise à l’aide d’un marqueur de carton ou d’un pré-scoring. Cela signifie qu’il n’y a pas d’espace vide qui doit être rempli avec un matériau de calage supplémentaire.

Cependant, si vous devez remplir des espaces vides dans des boîtes en carton, les systèmes à coussins d’air, entre autres, conviennent parfaitement. Ils sont composés à 99% d’air, à 1% de film plastique et peuvent même être réutilisés. Une solution tout aussi durable consisterait à utiliser du papier de rembourrage recyclé à100%, qui, comme le film plastique, peut être facilement recyclé.

2. Utiliser des matériaux d’emballage écologiques

La performance environnementale d’un emballage dépend grandement du choix des matériaux. Outre les matériaux recyclés, les matériaux respectueux de l’environnement sont principalement des matériaux d’emballage fabriqués à partir de matières premières renouvelables.
 

GrasboxHerbe
Les fibres d’herbe sont obtenues à partir de surfaces de compensation écologique et contrôlées à proximité des installations de production. La matière première, l’herbe, est biodégradable. La «GrasBox» peut donc être recyclée sans hésitation. En outre, des matières premières locales sont utilisées pour la production. Et tous les matériaux utilisés pour la production des granulés d’herbe sont à 100 % végétaliens et exempts de substances novices. La production est réalisée sans produits chimiques et seuls deux litres d’eau par tonne et trois pour cent d’énergie sont utilisés par rapport à la cellulose traditionnelle.

 

 

Flo-PakMaïs
Le maïs est également une matière première renouvelable. Biodégradables, les chips d’emballage sont composés à 100% d’amidon végétal et conviennent comme matériau de rembourrage et de remplissage écologique.

 

 

Bois
Le bois constitue la pierre angulaire de la production de papier. La pâte traitée peut être utilisée pour produire une grande variété de papiers, qui sont également utilisés pour la fabrication de nombreux produits dans l’industrie de l’emballage. Notamment les boîtes en carton ondulé ou rigide, les pochettes d’expédition, le papier de rembourrage et calage ou les rubans adhésifs à base de papier. Les emballages en papier et en carton peuvent être recyclés aisément et sont, par conséquent parfaitement réutilisables.
Si l’emballage comporte le label PEFC™ ou la certification FSC®, il garantit que l’exploitation forestière et les entreprises de transformation ont traité la matière première, le bois, de manière responsable en préservant les ressources. Le symbole RESY sur l’emballage Antalis indique également que les produits peuvent être recyclés sans problème.

3. Utiliser du matériau recyclé

Pour vos solutions d’emballage, réfléchissez à la possibilité d’utiliser des produits fabriqués à partir de matériaux recyclés ou de matériaux composés d’une part de fibres recyclées. En effet, l’utilisation de matériaux déjà recyclés permet de préserver des matières premières de grande valeur, puisqu’il n’est pas nécessaire de produire de nouveaux matériaux, ou en tout cas bien moins. 

En matière d’hygiène, les produits recyclés constituent une bonne alternative écologique. Il existe des serviettes en papier et du papier toilette qui contiennent jusqu’à 100% de matières recyclées sans pour autant compromettre la qualité.

4. Les solutions réutilisables

Il est souvent conseillé d’utiliser plusieurs fois le même emballage. Les solutions d’emballage réutilisables permettent de faire des économies en termes de matériaux et de déchets. Et cela permet également de préserver les ressources naturelles, puisque la réutilisation engendre une diminution du taux de fabrication de nouveaux produits, ainsi que la réduction des matières premières.

Dans le secteur de la vente par correspondance, on veille de plus en plus à ce que les emballages d’expédition puissent être réutilisés, notamment pour les envois de retour. La deuxième bande autocollante  constitue une petite aide durable, car le consommateur final n’a pas besoin de matériau adhésif supplémentaire. Les emballages peuvent également être réutilisés sans deuxième bande autocollante, il va sans dire. Pour le retour, il suffit de refermer l’emballage au moyen d’un ruban adhésif en papier ou en matière synthétique.

5. Éliminer correctement

Un autre aspect important lorsqu’il s’agit d’un « emballage respectueux de l’environnement » est l’élimination y relative. Pour que les matériaux puissent être recyclés de la manière la plus durable possible, il est important qu’ils puissent être triés. Le moyen le plus simple est d’utiliser des emballages dits monomatière, qui ne se composent que d’un seul matériau d’emballage spécifique et qui peuvent donc être (ré)introduits dans le cycle de recyclage sans passer par un tri ou une séparation supplémentaire. Ainsi, la matériau reste dans le cycle des matières premières tout en préservant encore une fois les ressources précieuses.

Exemples d’emballages monomatière:

 

Wnflaschentransportverpackung
Emballages destinés au transport du vin et toutes autres bouteilles
Ceux-ci ne nécessitent aucun matériau de rembourrage supplémentaire car les croisillons (les inserts) empêchent les bouteilles de se cogner les unes contre les autres. Les bouteilles à transporter sont donc protégées contre tout dommage indésirable.

 

Matériau de calage et de rembourrage en papier
Le matériau de calage et de rembourrage en papier (cellulose ou papier recyclé) peut être facilement mis au rebut avec les boîtes en carton ou affecté au recyclage. Le système de remplissage de papier FillPak d’Antalis, par exemple, est parfaitement adapté à cette fin.