environnement

Projekte_Infos_antalis.jpg

Notre engagement

RSE est le sigle pour traduire en Français « CSR » pour Corporate Social Responsability. Cela veut donc dire « Responsabilité Sociétale de l’Entreprise ». La RSE est la contribution des entreprises aux enjeux du développement durable. La démarche consiste pour les entreprises, tout au long de la chaîne de valeur, à prendre en compte les impacts sociaux et environnementaux de leur activité. La RSE permet d’associer logique économique, responsabilité sociale et écoresponsabilité, tout en incluant de façon durable les impacts sur les rapports humains et les rapports sociaux en interne de l’entreprise, à savoir collaborateurs, clients, fournisseurs, voisins et autres parties intéressées.

Vous trouverez ci-après diverses informations concernant nos projets…

  • Notre engagement

    Antalis Suisse défend des valeurs claires:
    > Partenaire pour des produits écologiques
    - Davantage d’engagement, d’attractivité, d’activité et de polyvalence sur le marché
    - Un engagement durable en tant que leader de l’exploitation forestière durable et des produits recyclés
    > Motivation & promotion des collaborateurs
    - Un savoir-faire et des compétences constamment actualisés
    - Une grande confiance dans la motivation et la promotion de nos collaborateurs pour améliorer encore la qualité par la responsabilité
    > Relations stables
    - Des relations stables et pérennes pour un succès commun
    - Une qualité de produits optimale et des services flexibles pour une satisfaction maximale de la clientèle

    Pour honorer cet engagement, toutes les filiales d'Antalis ont adopté la "Charte de durabilité Antalis". Elles mettent en œuvre différents plans d'action visant à réduire leur empreinte carbone générée par les activités d'approvisionnement, les déplacements professionnels, la chaîne logistique. En d'autres leruies tout le cycle de vie d'un produit.

  • Bilan écologique

    Nouveaux bilans écologiques pour papiers selon ISO 14040ff.

    Depuis uatre ans, nous sommes sensibilisés au thème du bilan écologique. Une raison de plus pour nous, de franchir une nouvelle étape. C’est pourquoi, en collaboration avec des experts, nous avons comptabilisé et réévalué selon la méthode des unités de charge écologique l’ensemble du flux de production, y compris le transport de certains papiers.

    La méthode des unités de charge écologique (UCE) a été développée par l’office fédérale de l’environnement (OFEV) et l’association Öbu (la plate-forme think-tank consacrée à l’environnement, aux problèmes sociaux ainsi qu’au management). Il convient premièrement de définir les critères du produit qui fera l’objet d’une analyse. Il s’agit deuxièmement d’inventorier les flux de matières et d’énergie liés à l’objet considéré ainsi que son impact sur l’environnement, en tenant compte de l’ensemble du parcours de vie. Il peut s’agir par exemple de ressources comme le pétrole, le zinc ainsi que de diverses autres substances et émissions.

    La méthode des UCE (parfois appelés « écopoints »), permet de pouvoir rendre compte des différents impacts environnementaux d’un produit. À cet égard, on retient la formule suivante: plus les UCE sont bas, plus l’impact environnemental d’un produit est faible.

    Or, une seule UCE n’est pas assez pertinente. Afin de pouvoir évaluer l’ensemble des impacts environnementaux et descomparaisons significatives, il faut un bilan écologique dans sa globalité.

    C’est avec plaisir que nous vous accompagnons dans vos décisions écologiques et dans l’analyse des nouveaux bilans écologiques. Votre conseiller vous renseignera avec grand plaisir.

    Télécharger les nouveaux bilans écologiques

  • Le processus du recyclage existe depuis fort longtemps…

    La marchandise recyclée a énormément gagné en importance et en valeur ces dernières années et on parle aujourd’hui de précieuses matières premières. Les capacités de recyclage ont doublés depuis l’an 2000, parce qu’on a beaucoup investit dans les méthodes de recyclage (machines, énergies, qualité des matières premières, …).

    Le saviez-vous?

    • Le vieux papier peut être recyclé jusqu’à 7 fois, avant que les fibres perdent en qualité, soit elles ne sont plus assez résistantes et trop courtes pour le cycle de production. Les fibres sont recyclées en moyenne environ 3,5 fois en Europe
    • La collecte de vieux papier, comme nous la connaissons aujourd’hui était déjà une des premières formes de recyclage